Presque tout au bout de l’Amérique du Nord, sur la péninsule désertique de l’Alta Guajira, les pistes nous mènent jusqu’au Cabo de la Vela en territoire Wayuu. Petit à petit, le souvenir de la forêt tropicale disparait et les grands espaces désertiques sont là. Le ciel prend de plus en plus de place, la chaleur monte, la lumière aussi. Après avoir longé une voie de chemin de fer absolument rectiligne, la piste oblique à l’Ouest pour se rapprocher de la mer et remonter jusqu’à tout petit village de pêcheurs du Cabo de la Vela. En chemin, de nombreuses cabanes de bois abritent les Wayuu qui, par endroits, occupent de petits stands pour vendre leurs sacs colorés. Puis c’est la mer, une longue plage, une série de hostals rudimentaires et une rue principale. Ça semble être le bout du monde. On s’attend à écouter du Manu Chao. La brise marine donne de l’air pour profiter de l’endroit, hors du temps.


À voir, à faire

BULLER

Finalement ce qu’on a le plus envie de faire, c’est à dire ne rien faire. Se laisser envahir par l’ambiance décontractée et oublier tranquillement le temps qui passe en sirotant un bon jus frais à quelques mètres de l’eau.

LA PLAGE, LE KITE

Se baigner à toute heure, l’eau est si agréable, déambuler sur la plage dans un sens ou dans l’autre, observer les nombreux oiseaux qui partagent le coin ou les pêcheurs munis de leurs filets ou de leurs harpons. Et dans la partie Nord de la plage, c’est la zone des kiteurs qui profitent d’un vent régulier et d’une sorte de lagon peu profond, idéal pour débuter, même si certains envoient de jolis sauts.

ACHETER

Quelques échoppes, des femmes qui sillonnent la rue principale et la plage pour vendre de superbe sacs wayuu, c’est le meilleur endroit. Aucun intermédiaire…

EXPLORER

Pour bouger un peu ou aller un peu plus au Nord. À pied vers le Cap du Cabo, le Phare et le Pilon de Azucar. Sinon organiser une virée à Punta Gallinas !


Pour explorer plus

De jolies images de Alta Guajira sur le blog de voyage Échos de voyages lointains.

Voir le site

Une petite randonnée pour découvrir la côte et les falaises du cap du Cabo de la Vela jusqu’à Pilon de Azucar sur climbing7.


Carte et logistique

Pour s’y rendre, c’est assez long et il faut faire plusieurs étapes. Faire Santa Marta jusqu’à Riohacha en bus puis Riohacha à Uribia en voiture partagée, 20.000 pesos à ce jour (1h 10 environ). De là, prendre un 4×4 ou tenter de monter dans une camionnette pour 40.000 pesos et faire la piste jusqu’au Cabo de la Vela (1h15 environ).

Les tracés des pistes sont approximatifs, surtout celle qui monte jusqu’à Punta Gallinas.


Voir en plein écran


Images de Cabo de la Vela