Sur la place Bolivar

Située à plus de 2600m d’altitude en pleine Cordillère des Andes, Bogota a pas mal d’atouts pour plaire. Le centre ville et le quartier historique de la Candelaria mélangent architecture coloniale, néoclassique et moderne voir futuriste Les grandes façades d’immeuble ont été peintes avec des graffitis spectaculaires. Depuis le Cerro Montserrate, la vue est splendide et permet d’apprécier l’étendue de la ville entre les montagnes. La partie culture est aussi à l’honneur avec un musée de l’or impressionnant et passionnant, le musée Botero et le musée d’art moderne. La ville est très animée et notamment la place Chorro de Quevedo avec ses conteurs et ses petits bars typiques. Présents lors du premier tour des élections présidentielles, les murs étaient couverts d’affiches et autres messages en faveur de Petro, ancien maire de la ville et en tête des derniers sondages.


À voir, À faire

Principalement situé dans le quartier de la Candelaria, ses rues colorées, ses bâtiments et églises au style néocolonial, les immeubles de verre, les musées et l’animation permanente du centre ville.

La place Simon Bolivar
Un immense parvis qui donne sur la façade de la basilique, sur le palais de justice et sur les colonnades du Capitol national. Beaucoup de mouvement du matin au soir, avec souvent des manifestations culturelles.

La place Chorro de Quevedo
Petite place très animée dans la Candelaria, avec des raconteurs d’histoire, des graffitis et beaucoup de monde. La petite ruelle qui descend derrière est typique aussi, avec petits bars et boutiques animées.

Musée de l’or
Une visite majeure à faire sans aucun doute ! L’histoire des métaux précieux, de l’or à l’argent en passant par le cuivre, l’étain ou le platine s’entrecroise avec l’histoire des civilisations ayant vécues en Colombie depuis plusieurs milliers d’années. Visite passionnante, on découvre les techniques ancestrales et la maitrise incroyable de l’orfèvrerie colombienne : boucles, colliers, bracelets, diadèmes, parures et autres objets précieux, tous en relation avec les croyances et les valeurs des peuples indigènes tels que les Muisca, les Nariño, les Zenú ou Tairona. À ce jour, 4000 pesos pour entrer, 8000 pesos pour l’audioguide indispensable et très bien fait.

Musée Botero
L’autre musée incontournable de Bogota où se trouvent la majorité des œuvres de l’artiste colombien, sculptures et peintures.

Graffiti tour
Là aussi, comme dans les grandes villes colombiennes, beaucoup de façades sont peintes avec de splendides graffitis, souvent en relation avec les revendications sociales ou culturelles des peuples indigènes. Sillonner les rues de la Candelaria et au-delà, lever la tête, regarder entre les immeubles, pour découvrir une galerie à ciel ouvert.

Cerro Montserrate
Le petit sommet à l’Est de Bogota où se trouve la basilique du señor de Montserrate. On y accède en téléphérique, en funiculaire ou à pied par un large sentier pavé de bout en bout. La basilique d’où on peut profiter d’un point de vue aérien splendide sur la ville et la région se trouve à près de 3150m d’altitude. Le sentier de randonnée n’est pas à sous-estimer avec près de 500m de dénivelé à gravir à plus de 3000m. Il y a beaucoup de monde, éviter les we ou les jours fériés encore plus bondés. Le sentier est ouvert de 5h à 13h.

La tour Colpatria
Situé en bordure du centre ville, cette haute tour de près de 200m offre, depuis son dernier étage, un mirador sur la ville et la région. Attention, ouverture uniquement les fins de semaine.


Pour en savoir plus

Voir une page complète sur la ville de Bogota sur globe-trotting.com

En savoir plus


Carte des lieux d’intérêt

Dézoomer pour voir l’accès depuis l’aéroport au Nord-Est de la ville.

Voir en plein écran


Images de Bogota

La Candelaria


Le musée de l’or


Le musée Botero